chakras-et-rayons

Les sept chakras et les sept flammes sacrées

Je vous propose une série de sept articles dans lesquels je vais associer les chakras et les flammes sacrées, afin de vous fournir des outils pratiques pour votre travail intérieur, qui vont vous permettre de faire évoluer votre structure énergétique. Vous pourrez alors interagir en conscience avec les sept premiers plans de l’être, en ré-harmonisant chacun de vos centres et en vous alignant avec les attributs divins de chaque flamme de Dieu. Je vous rappelle que la Vie est une pratique, il ne s’agit pas de passer tout notre temps en rituels spirituels, mais simplement de nous impliquer quotidiennement, quelques minutes par jour au moins, à entretenir nos mondes intérieurs, afin qu’ils reflètent la paix et l’harmonie que nous désirons tant rencontrer à l’extérieur.

sept flammes
chakra

Qu’est ce qu’un chakra ?

C’est un mot qui vient du sanskrit et qui signifie « roue ». Les chakras sont des roues d’énergies situées à des points précis du corps. Il existe des chakras principaux et secondaires. Ce sont des capteurs d’énergie dont l’homme a besoin pour vivre. Ils font le lien entre notre corps physique et notre structure énergétique. Ils ont chacun leur spécificité. Plus nous évoluons, plus notre conscience s’élargit et plus nos chakras laissent pénétrer l’énergie. Inversement, plus nous accordons de l’attention à notre structure énergétique, plus nos chakras rayonnent, et plus nous évoluons. De leur bon fonctionnement dépend notre bonne santé. Chaque chakra a une influence sur les organes environnants. On parle souvent de sept principaux qui sont situés le long de la colonne vertébrale et sont reliés aux sept dimensions de l’être. Dans cette configuration, l’homme est septuple, et qu’il interagit constamment avec son environnement de façon multidimensionnelle. Aujourd’hui, dans la nouvelle configuration énergétique, nous passons du sept au douze, c’est-à-dire que pour nous diriger vers notre ascension, nous devons aller vers la conscience et la maîtrise de nos douze principaux chakras. Cependant, avant d’accéder aux cinq nouveaux (dans le sens qu’ils étaient inactifs et s’éveillent maintenant), il est important d’être déjà à l’aise avec les sept premiers, de les sentir et de les entretenir.

Les flammes sacrées

Elles véhiculent les attributs de Dieu. Elles ont chacune une vibration et une couleur. Comme nous sommes à l’image de la Source, elles existent aussi en nous et en portant notre attention dessus, par la visualisation créatrice et la volonté consciente de retrouver notre intégrité, nous réactivons leur pouvoir. Elles sont libératrices, elles favorisent notre éveil, notre évolution et notre équilibre. Elles se manifestent dans un langage de feu, ce feu divin qui brûle les imperfections. Elles existent aussi de façon extérieure, des temples leur sont dédiés, afin de les entretenir, et que leurs vibrations nourrissent la planète et les êtres qui y vivent.  Il existe de nombreuses flammes, comme de nombreux chakras, et il est bon de se réapproprier les qualités des sept premières, qui sont associées aux sept principaux chakras. Elles sont toutes importantes, et chaque jour de la semaine correspond à une flamme spécifique.

flammes sacrées
7 chakras

Chapitre 1 : Le chakra de la base et la flamme de l’Ascension

Le premier chakra

Le vendredi, le rayon blanc de la pureté de la flamme de l’Ascension est amplifié. L’Ascension est le mariage alchimique entre notre partie humaine et notre Présence Je Suis. L’énergie blanche de cette flamme purifie les fausses croyances, la négativité, les mauvaises attitudes et habitudes freinant la maîtrise spirituelle. Elle nous aide à nous rappeler et à accepter que nous sommes Divins, à vivre la sagesse du cœur. Elle réhabilite notre Être véritable, car elle nous aide à séparer dans notre conscience ce qui appartient à la divinité avec les schémas du mental inférieur. La flamme de l’Ascension nous permet de nous souvenir de notre Pureté initiale et de retrouver ainsi notre véritable demeure intérieure, au cœur de l’Amour de notre “Je Suis”.

Elle est associée au premier chakra, situé au niveau des organes sexuels. Sa fonction est de nous relier au plan terrestre. Il est la représentation de nos racines terrestres et de notre relation à notre Terre-mère. Il est littéralement la base de notre existence physique. Dirigé vers le bas, il communique avec des chakras secondaires le long des jambes, jusqu’aux pieds, qui nous permettent de nous enraciner dans la Terre. Le chakra racine est donc en rapport avec notre vie matérielle (dont les acquis et les finances), notre relation à notre physique et notre dynamisme, à nos besoins de bases, à notre survie en temps qu’être incarné : ces besoins sont la nourriture, l’hydratation, l’exercice, la respiration, et l’écoute de notre rythme avec le respect du temps de repos. Symboliquement, il représente aussi notre relation à la mère. En effet, notre Terre-Mère est notre mère spirituelle le temps de notre incarnation, et accepter notre présence en ce monde aide au bon fonctionnement de ce chakra. Si vous êtes en paix avec la relation maternelle, vous êtes en paix avec votre vie matérielle. Vous considérez la Terre-mère comme votre foyer, comme votre maison. Vous sentez que vous êtes à votre place dans ce monde. Vous vous accordez l’abondance que la Terre offre à chacun de ses enfants. Vous pouvez affirmer : « La Terre est ma maison, et je sais que je mérite de vivre confortablement, dans la sécurité matérielle. La matière est mon amie, je lui permet de s’installer abondamment dans ma vie. J’assume le choix de mon corps, et je m’engage à lui fournir tout ce dont il a besoin pour se sentir bien ». Ceci est l’expression d’un chakra racine équilibré.

 Chapitre 2 : Le chakra sacré et la flamme de la transmutation

Le samedi, la flamme violette du pardon, de la transmutation, de l’alchimie et de la diplomatie est amplifiée. C’est la plus connue et la plus utilisée aujourd’hui. Elle apporte la fréquence du changement, en permettant de lâcher les revendications et les manques de souplesse reliés au passé. C’est l’action de l’énergie du pardon, qui libère des blocages karmiques et des ressentiments enfouis.

Elle agit pour dissoudre les énergies désalignées, qu’elles soient sur les plans conscients ou inconscients. Avoir recours à cette flamme permet aussi de trouver des solutions basées sur la paix et l’entente. Elle est la combinaison des rayons bleu et rose, unifiant les énergies du masculin et du féminin divin dans une alchimie spirituelle. Méditer avec la flamme violette permet de comprendre et d’intégrer en soi la véritable définition du pardon et de la compassion. Elle apporte aussi le réconfort.

Elle est associé au deuxième chakra se situe deux cm sous le nombril. Il représente  la sexualité, le pouvoir créateur de l’être et l’équilibre masculin/féminin en soi. Il est aussi en rapport avec l’élément eau. L’eau fertilise et aide à la création de la vie. Quand ce chakra est équilibré, vous êtes à l’aise avec votre sexualité, votre sensualité, vous acceptez d’exprimer vos émotions et vos passions. Vous vibrez d’intérêt pour votre vie, vous avez le sentiment d’être intéressant. Vous sentez que vous êtes une expression unique de la vie, avec des talents particuliers que vous chérissez. Vous êtes donc en accord avec votre âme et vos choix de vie. Vous êtes aussi dans l’équilibre du donner/recevoir, et vous construisez vos expériences sur des bases saines.

Le fait d’allier ce chakra à la flamme violette vont vous permettre de purifier les bases de votre vie, tout ce qui est relié à la sexualité, à la créativité, à la fécondation, que ce soit dans votre transgénérationnel ou dans votre chemin personnel. Il existe encore tellement d’abus et de déviances dans ce monde. Vous libérer de ces schémas aide aussi le collectif à se purifier, donc ne doutez pas de votre importance et de la justesse de votre travail intérieur, de ce que vous accomplissez pour ce monde. Enfin, le bénéfice de cette pratique est aussi de retrouver son intégrité, dans l’équilibre du masculin/féminin en soi.

Chapitre 3 : Le plexus solaire et la flamme de la résurrection

Le jeudi, la flamme de la résurrection est amplifiée. Ses qualités sont l’application de l’amour christique, le service désintéressé envers Dieu et l’humanité, la dévotion à son prochain, l’adoration spirituelle au niveau du cœur et les sentiments respectueux. Elle est de couleur pourpre et or. Elle permet de restaurer tous les dons de notre nature divine innée. Nous sommes des êtres divins expérimentant la vie humaine, et lors de ce processus notre conscience a été voilée. La flamme pourpre et or ressuscite le souvenir et les attributs de notre appartenance au Divin.

Le chakra du plexus

Elle agit aussi sur tous les aspects de notre vie et permet de restaurer notre santé, notre créativité, nos finances, nos relations, notre vision, notre beauté … Elle doublement active au moment de Pâques, permettant à la Nature de renaître après l’hiver. La flamme de la résurrection élève les vibrations, jusqu’à atteindre, par un travail assidu, le niveau de conscience de la Lumière de Vie, au-delà des cycles de la renaissance.

Elle est associé au troisième chakra, le plexus solaire. Ce chakra est rattaché à l’élément feu, il correspond à notre soleil intérieur. Il est le centre de la personnalité. Il est aussi considéré comme le siège des émotions, c’est de là que s’expriment notre sentiment de fierté, de confiance en soi, ou au contraire nos peurs et nos dévalorisations personnelles. Quand on a peur, on dit bien qu’on a le plexus noué. Les organes environnant ce chakra sont soumis à l’influence de celui-ci. Il s’agit plus particulièrement du foie, de la rate, de la vésicule, et de l’estomac, organes importants à l’assimilation des aliments et à la digestion. Il y a aussi le muscle du diaphragme, relié à la respiration. Toute cette zone est donc spécialement sensible à nos émotions.

Le rôle des émotions est de vous informer de la direction que vous prenez dans la création de votre vie et surtout de votre devenir. Elles sont aussi l’indicateur de votre taux vibratoire et elles agissent ainsi directement sur la bonne santé du corps énergétique et des chakras. La colère ou la tristesse, les émotions négatives en général, sont beaucoup plus lourdes que la joie, la paix, l’amour, l’enthousiasme. Il est primordial d’être à l’écoute de vos émotions car elles vont vous dire si vous allez dans le sens de la vie (le bien-être), ou à contre-sens (le mal-être). Traiter ses émotions, c’est prévenir la descente des maux dans le corps physique. Tout malaise, toute maladie a pour origine un concept faux. Qu’est ce qu’un concept faux ? C’est une croyance qui n’est pas en accord avec les lois de l’Univers qui sont la paix, la complétude, la joie, l’abondance, l’enthousiasme, l’amour … Cette croyance a d’abord la forme d’une pensée qui revient très souvent, sur laquelle on fixe son attention, jusqu’à ce qu’elle devienne une évidence, une réalité qu’on ne remet plus en cause. Le plus souvent, cette matérialisation de la croyance est inconsciente. Justement, si cette pensée récurrente n’est pas détectée, elle va générer une émotion lourde. Toute pensée génère une émotion. Si vous êtes coupé de vos émotions, si vous ne conscientisez pas à quel point vous pouvez être triste, frustré, en colère, dépressif, cette émotion va se cristalliser de plus en plus dans votre structure énergétique et ralentir vos chakras. En dernier, c’est votre corps physique qui va vous informer (douloureusement) de cette cristallisation. Donc soyez attentif à ce que vous ressentez, choisissez de vibrer la paix, la légèreté, la lumière.

Le chakra du plexus est la représentation de votre soleil intérieur. La qualité principale du soleil est de rayonner. Soyez une personne rayonnante, en vous concentrant sur votre sentiment de satisfaction. Vous devez être dans la certitude que vous êtes votre meilleur ami, passez un contrat avec vous-même, dans lequel vous vous engagez en tant que coach ! Comme le soleil, réchauffez-vous grâce à l’attention bienveillante que vous vous portez. Ensuite, le sentiment d’harmonie intérieure, la certitude de votre valeur en tant qu’être unique sont aussi les preuves du bon fonctionnement du chakra solaire. Vous êtes une personne attractive, vous vous appréciez et vous reconnaissez le caractère unique de chacun.

Le jeudi, passez du temps à méditer en portant votre attention sur votre troisième chakra. Voyez-vous habitant cet espace, exprimant et rayonnant vos qualités, dans la joie. Visualisez ce centre avec les couleurs pourpre et or. Puis appelez la flamme de résurrection dans tout votre être. Vous pouvez affirmer : “Je Suis la Résurrection et la Vie”, afin de restaurer votre divinité et tous ses dons. Honorez-vous ainsi, afin de retrouver votre plénitude et le souvenir de votre Essence Divine.

Chapitre 4 : Le chakra du coeur et la flamme de l’Amour Divin

flamme rose

Le mardi, la flamme rose de l’Amour Divin est amplifiée. Ses principales qualités et actions sont l’Amour inconditionnel, l’omniprésence, la compassion la véritable fraternité, la charité, l’Amour en action et de l’Esprit Sain, ainsi que les initiations du chakra du cœur. Lorsque vous ressentez le besoin de mieux comprendre une qualité divine, ou de l’intégrer davantage, visualisez-vous simplement baigner totalement dans la flamme correspondante, afin de permettre à celle-ci de déposer en vous ses vibrations bienveillantes, et de vous élever.

Ainsi, pour par exemple intégrer les principes de l’Amour Inconditionnel, accueillez en vous la magnifique flamme rose afin qu’Elle vous initie de cette vérité, dans chacune de vos cellules. Ce ne sont pas des informations mentales qui vous parviendront, mais peut-être des images, des sons ou des sensations qui vous feront vibrer et vous rapprocheront de ce principe, au fur et à mesure de votre disponibilité et de votre assiduité, afin de pouvoir l’incarner dans votre quotidien.

Une des meilleures façons de développer cette conscience de l’Amour Divin est de pratiquer la gratitude. C’est faire preuve d’humilité et de simplicité, en sachant remercier la Vie pour tous ses bienfaits. La gratitude permet d’augmenter et d’étendre ses bénédictions (êtes-vous d’accord pour vous sentir bénis par la Vie ?), d’être en phase avec la loi de création, de manifestation et de multiplication. Elle facilite aussi la légèreté émotionnelle et amène à cultiver la Joie en Soi. En effet, vous ne pouvez pas, en même temps, porter votre attention sur ce qui ne vas pas, vous attrister, et remercier.

La flamme de l’Amour Divin est associée au chakra du cœur qui est au centre des sept principaux chakras, entre les trois premiers de la zone émotionnelle, et les trois chakras supérieurs, reliés aux pensées et à la vie spirituelle. L’équilibre est réalisé quand vous vivez à partir de votre cœur, que vous habitez cet espace infini d’amour inconditionnel.

L’amour inconditionnel est une notion très mal comprise et galvaudée. Littéralement, cela signifie l’amour sans condition. Or, la confusion est faite lorsque nous pensons qu’il faut dans un premier temps ressentir ça pour l’autre, et que c’est la porte ouverte à toutes les excuses, toutes les permissions. Nous confondons l’amour et l’oubli de soi, alors que c’est exactement l’inverse. Le sentiment d’amour n’a rien non plus à voir avec le « faire plaisir ». Le « faire plaisir », c’est faire passer l’autre en premier par peur du rejet ou de l’abandon. Le positionnement intérieur est incorrect et entraîne des dépendances et des situations de chantage affectif. La bonne solution est encore et toujours de s’écouter d’abord. Nous commençons par respecter nos besoins et nos préférences, et nous continuons par une appréciation inconditionnelle de Soi. Cette appréciation sans conditions signifie que nous avons un sentiment d’amour pour nous qui ne dépend pas d’un critère extérieur. Je reconnais que c’est plus facile à dire qu’à faire. Nous avons en effet une construction énergétique, pour l’instant, qui est plus basée sur les peurs que sur l’amour, mais si celles-ci se dissolvent de plus en plus, grâce à l’intégration des nouvelles énergies solaires qui inondent la planète.

Pour détecter si vous êtes dans l’action juste (c’est vous qui décidez) et non pas en réaction à quelque stimuli extérieur ou à une quelconque croyance, je vous incite à vous repositionner en vous posant cette question : « Ce que je suis en train de dire ou de faire, c’est une décision basée sur l’amour ou sur la peur ? » La peur a d’innombrables visages : peur de mal dire, de mal faire, de la réaction de l’autre, du rejet, de l’abandon, de ne pas être correct … Aller voir si vous fonctionnez par amour ou par peur est un positionnement intérieur très puissant. Il demande de la vigilance et un examen honnête de vos motivations. Et la peur n’est pas la seule émotion qui empêche votre expansion. La plus invalidante est la haine. La haine est le principe opposé à l’amour, c’est l’émotion qui génère le plus de violence et d’autodestruction. Dans ma pratique d’énergéticienne, je peux ressentir cette émotion comme un nuage compact et noir qui entoure la zone cardiaque. C’est une chape de plomb qui immobilise, et freine ou empêche le rayonnement du cœur. Pour moi, c’est vraiment une pierre d’achoppement au retour à soi. J’ai connu plusieurs personnes qui renonçaient thérapeutiquement à ce moment là. Lâcher la haine revient à comprendre son erreur de se protéger en fermant son cœur.

La vraie réconciliation, c’est l’ouverture de celui-ci, c’est fonctionner à l’inverse. Cela demande d’y aller progressivement, car le premier ressenti sur le chemin du retour est la vulnérabilité. Imaginez que vous êtes resté des années dans une maison aux volets fermés. Si vous ouvrez en grand les volets d’un seul coup, vous allez être aveuglé et ça va être douloureux. De plus, cela va mettre en lumière d’un seul coup toutes les toiles d’araignées, tous les coins sombres. C’est ingérable de se retrouver ainsi devant tous ses sentiments inappropriés, les hontes intérieures, les indignités, les frustrations, les petitesses (…), toutes ses ombres. Certains êtres ont déjà du mal à entrouvrir les volets. Il faut du temps, beaucoup d’accompagnement et ne rien forcer.

Il est cependant primordial de garder à l’esprit que toutes les solutions sont dans le cœur et passent par l’ouverture de celui-ci. L’amour est en effet la plus grande force de l’Univers, et il est guérisseur en soi, naturellement. C’est la libération de ses blessures qui permet l’élévation spirituelle. Vous pouvez vous accompagner sur ce chemin avec des réflexions positives qui déclencheront des sentiments d’appréciation et de validation :

  • Aujourd’hui, je m’accepte tel(le) que je suis,

  • Aujourd’hui, le plus important pour moi est de me sentir bien,

  • Aujourd’hui, je suis mon meilleur ami,

  • Maintenant, le plus important pour moi est l’amour que je me porte. Même si je suis triste, même si je suis en colère, je choisis de m’aimer en vivant ces émotions.

Vous pouvez aussi prendre la décision de vous faire des compliments, au minimum, pour commencer, trois par jour, afin de développer en vous le sentiment de fierté.

Sachez enfin qu’il n’y a aucune mièvrerie, aucune sensiblerie dans le sentiment d’amour. L’amour, c’est la tendresse, mais aussi la rigueur. La rigueur, à ne pas confondre avec la rigidité, est la capacité à se tenir droit, à avoir une ligne de conduite claire et à s’y tenir. C’est un engagement, une fidélité à soi-même.

Vivre dans son cœur est la solution, et c’est un réflexe à acquérir. C’est laisser l’amour s’écouler paisiblement à travers vous, c’est être dans l’équilibre du donner et du recevoir. Comprenez que vous cherchez naturellement le bien-être, à travers les choses à apprécier dans votre vie. Quand vous vivez ce réflexe spontané d’exprimer (faire sortir de vous) votre amour, tout coule de Source, vous n’opposez aucune résistance au courant de la vie. Vous savez que le plus important pour vous est de trouver des choses à aimer et non pas de vous faire aimer. Tout part de l’intérieur et va vers l’extérieur. Vous savez que votre chakra du cœur est ouvert quand vous êtes dans une attitude chaleureuse, accueillante, sans jugement, avec un profond sentiment d’unité et de sécurité.

Le mardi, prenez le temps de méditer en plaçant votre attention dans votre chakra du cœur. Visualisez-le d’une magnifique couleur rose, qui peut avoir une teinte différente suivant les moments, du rose pâle au rose foncé, de la tendresse au dynamisme. Laissez-vous habiter ce temple sacré, ce centre d’harmonie, de paix et de compassion. Puis appelez dans tout votre Être la flamme rose de l’Amour Divin, et sentez-vous inondé par la générosité de l’Amour, du don, de la compassion et de la miséricorde. Vous pouvez de cette manière réaliser que vous recontactez votre Essence, et vous rappeler Qui Vous Êtes Réellement, une expression unique de cet Amour Infini.

Chapitre 5 : Le chakra de la gorge et la flamme de la Volonté de Dieu

Le lundi, la flamme bleue de la Volonté Divine est amplifiée. Ses principales qualités sont l’omnipotence, la protection et la foi, la Volonté de Dieu à travers le pouvoir du Père. Elle nous permet d’accéder à de profonds changements dans notre vie, si nous acceptons de lâcher le contrôle et si nous autorisons le Père Créateur à prendre les rênes. C’est un véritable challenge et il faut comprendre que nous devons d’abord changer dans notre conscience avant de voir notre vie se transformer. C’est avant tout un chemin de fluidité et d’humilité, car nous acceptons de ne plus décider avec notre mental linéaire, mais de lâcher prise pour laisser la place à la Volonté Divine.

5eme chakra

Cela demande de vouloir se détacher des anciennes façons de fonctionner obsolètes, certes confortables, mais peu adaptées au nouveau monde. Sommes-nous prêts à faire de notre évolution spirituelle, de notre ascension, notre priorité ? Si la réponse est oui, alors la flamme bleue est là pour nous soutenir, nous inspirer, et nous aider à nous aligner sur notre Divinité. Mais cela se fera par la désintégration de nos croyances, nos attitudes et nos comportements inadaptés. Elle nous permettra de nous remettre en cause, afin de nous réaligner sur la Justesse et l’équilibre Divins. Notre défi sera de maintenir notre rigueur et d’accepter de nous soumettre à la Volonté Essentielle (l’Essence du Ciel), dans une attitude droite et obéissante à celle-ci. La flamme bleue nous invite à choisir de faire briller notre Lumière Maintenant, et non d’entretenir l’attente illusoire que demain sera différent, ou plus propice au changement. Tout commence par nous, par la volonté inébranlable de notre cœur à souhaiter rentrer à la maison.

La flamme de la Volonté Divine est associée au chakra de la gorge, qui représente la communication et l’expression. Il peut être considéré comme une porte, car il permet d’exprimer, par la verbalisation des émotions, ce qui se passe à l’intérieur vers l’extérieur. Lorsqu’il est équilibré, vous vous exprimez librement, et vous dites votre vérité. Vous parlez à bon escient. Bien ouvert, il vous permet aussi de vous exprimer artistiquement, par la parole et le chant. S’il n’est pas très actif vous restez souvent dans le silence, vous ravalez vos paroles et vous avez du mal à nouer des relations, à communiquer. À l’inverse, s’il est trop actif, vous parlez à tort et à travers, vous comblez votre vide intérieur par le bruit des mots. Vous cherchez à imposer votre vérité, vous pouvez aussi être médisant. Ce chakra représente un pont entre les chakras du bas, reliés aux émotions, et les autres chakras de la tête, influencés par les pensées. Il permet de filtrer les émotions, de les rationaliser grâce au système de pensée. La pensée aide à exprimer clairement l’émotion. Je vous rappelle que vos émotions sont là pour vous dire si vous allez dans le bon sens (le bien-être) ou non. Le chakra de la gorge est relié au chakra sacré (le deuxième). Votre gorge est là pour verbaliser vos désirs, vos envies, vos préférences, dans la matière. Le verbe est créateur, il matérialise l’abstrait. Dans le deuxième chakra résident les envies, les désirs. En les offrant au monde matériel par la verbalisation, vous commencez à entrer en action, pour prenez la décision de manifester vos désirs, de les honorer. En effet, vous êtes venu sur Terre pour exprimer votre vérité. Celle-ci est unique, elle est le reflet de vos qualités et de vos préférences.

La parole est l’expression matérielle du Divin, et en accord avec les lois universelles, elle se doit d’être respectueuse et aimante. Sachez que si vous restez dans la superficialité quand vous parlez, c’est que vous ressentez le besoin de cacher qui vous êtes, vous entretenez, souvent inconsciemment, des sentiments de honte et d’indignité. Parler de soi, c’est se dévoiler, se montrer. Vous osez vous montrer quand vous vous sentez correct et digne, lorsque vous savez que vous êtes intéressant. Entraînez-vous à porter de l’intérêt à votre vie, intéressez-vous à vous. Tout part de l’intérieur et va vers l’extérieur. Plus vous développerez la certitude de votre valeur, moins le jugement des autres vous affectera, car vous serez dans un jugement sain de vous-même, et c’est le plus important. Il est aussi nécessaire d’user de la parole avec précaution lorsqu’on parle des autres et de son environnement. Sachez que lorsque vous exprimez une opinion, vous parlez d’abord de vous. Vous voyez le monde à travers vos filtres personnels. La médisance, le rabaissement, la dévalorisation, la critique acide ne mènent nulle part. De même, dominer par la violence verbale montre une dépendance. Vous essayez de démontrer à l’autre à quel point vous avez de la valeur, de la connaissance, du savoir … Vous n’êtes pas dans la justesse, vous êtes dans la peur du rejet, alors votre solution est de contrôler et d’imposer. Mais ce n’est pas une solution qui vous sert, car elle entraîne crispation, frustration et violence. Elle est dictée par la peur, et non l’amour et l’appréciation. Enfin, passer son temps à parler de ce qui ne va pas en vous est aussi un poison, car cela entretient les problèmes. C’est du ressassement. Le temps que vous tournez en rond dans votre problème, vous n’êtes pas connecté aux solutions. Et puis « jouer petit ne sert pas le monde » (citation de Marianne Williamson). Il est temps d’avancer sur un nouveau chemin beaucoup moins escarpé, celui de la valorisation. À chaque fois que vous parlez, vous matérialisez un concept. Vous envoyez dans la matière une vibration, à travers le son. Ce son peut sonner juste ou faux. Choisissez de parler juste, et sachez que quand vous vous exprimez dans l’appréciation, les encouragements, la gratitude, c’est Dieu qui parle en vous.

Ainsi, le lundi, honorez la Volonté Divine en vous, et sachez que c’est à votre propre Présence que vous vous connectez, et non à un être extérieur. Visualisez votre chakra de la gorge d’un beau bleu roi, et enveloppez-vous de la flamme de la Volonté de Dieu. Demandez-lui de vous soutenir dans toutes les décisions reliées à l’expression de la plus haute version de votre Être, afin qu’elle vous soutienne par l’énergie de la Foi et de la Rigueur.

Chapitre 6 : Le 3ème oeil et la flamme de la Guérison et de la Manifestation

Le mercredi, la flamme vert émeraude de la Guérison et de la Manifestation est amplifiée. Ses principales qualités sont la guérison à tous les niveaux, la vérité et la constance, la création par la manifestation, l’abondance divine associée à la vibration Mariale. Toute maladie ou dysharmonie est d’abord créée dans le psychisme, c’est-à-dire dans le mental conscient ou inconscient. La base est une idée fausse, une croyance qui n’est pas en harmonie avec les lois Universelles (la joie, l’amour, la paix, la compassion, la miséricorde, la bienveillance, le non-jugement …). L’idée erronée crée une émotion, qui est souvent refoulée ou inconsciente. Cette émotion non exprimée va se cristalliser dans la structure énergétique, pour ensuite s’exprimer par des symptômes physiques.

rayon vert

Le mal-être physique vient toujours en dernier, et il est nécessaire, pour guérir, de revenir à l’origine du malaise, de comprendre ce qui a été mis en place et les émotions que cela a engendré. C’est en retrouvant ce processus, en comprenant “l’erreur” et en lâchant émotionnellement que la guérison définitive s’installe. Cela demande de l’humilité, savoir reconnaître ses erreurs et accepter de se confronter à ses mondes intérieurs, ses propres créations.

Méditer avec la flamme de guérison permet d’accompagner ce travail, d’harmoniser tous les corps et de se restaurer dans son intégrité. C’est s’autoriser à revenir dans sa perfection originelle en réintégrant sa propre divinité et se libérer des identifications à l’expérience, pour se rappeler que nous sommes la Conscience. Chaque personne est unique et a des schémas spécifiques à guérir. Il faut orienter le processus en posant une intention de guérison, y porter une attention soutenue et pratiquer une exploration répétée  de ses mondes intérieurs, dans un partenariat avec sa Présence de Lumière. Cela demande aussi de prendre l’engagement de redevenir un être complet et autonome. En effet, les bénéfices inconscients des maladies sont nombreux : attention des autres, prise en charge, manque de décision … Il est aussi possible de se concentrer sur les qualités recherchées : plénitude, libération, joie, complétude, unité … Il s’agit d’être créatif en apprenant à connaître ses façons de fonctionner et en choisissant ce qui est le plus approprié pour Soi. Nous ne sommes pas seuls dans ce processus, nous sommes guidés et accompagnés à chaque pas par notre entourage de Lumière, les maîtres ascensionnés, les anges et les archanges.

D’autre part, dans le processus d’accompagnement de guérison d’une autre personne, il est important de demander à être guidé par notre Présence “Je Suis” ainsi que la Présence “Je Suis” de la personne demandeuse. En effet, nous ne pouvons pas savoir, sur les plans multidimensionnels, ce dont cet être à besoin ni sur quel plan doit s’effectuer la guérison. Il ne s’agit pas d’interférer, de vouloir pour l’autre, mais d’être l’instrument par lequel l’énergie de guérison s’écoule librement. Pour certains êtres, la guérison passe par la mort du corps physique, car c’est ce qui leur est le plus bénéfique au niveau de leur âme. Il s’agit pour l’accompagnant de respecter le choix de l’âme, sachant qu’il est le plus élevé pour l’être.

Enfin, nous abandonner à la flamme de la guérison est l’occasion de cheminer vers notre ascension, par la dissolution de tout ce qui est moindre que notre perfection divine.

La flamme vert émeraude est associée au troisième œil. C’est le siège de l’intuition, de la pensée créatrice, il est relié au mental divin. Il est aussi le centre des perceptions extra-sensorielles (clairvoyance, clairaudience, télépathie…). Lorsque ce chakra est équilibré, vous êtes à l’écoute de votre intuition. Vous prenez vos décisions à partir de votre guidance intérieure. Vous êtes à l’écoute de vos rêves, vous êtes inspiré, et vous êtes à l’aise avec l’imagination créatrice. Allié à un chakra du cœur ouvert, c’est aussi un rayon de guérison, il permet de soigner, même à distance. Si votre troisième œil est trop fermé, vous êtes trop influençable, vous vous laissez dicter votre conduite par les autres, vous avez beaucoup de mal à faire des choix. S’il est en suractivité, vous avez trop d’imagination, vous vous faites des films auxquels vous croyez, et vous êtes en marge de la vie concrète. Dans l’excès, vous pouvez avoir des hallucinations, et des impressions de persécution.

Ce chakra frontal est donc relié au mental divin (le mental supérieur) et dans l’équilibre vous avez une intuition sûre, vous entendez cette petite voix intérieure. Le problème, c’est que cette zone est aussi celle du mental inférieur : l’intellect. Et l’on constate tous les jours que nous vivons dans une société où l’intellect est roi, où la logique et la raison priment. Et notre tête fait beaucoup de bruit, c’est la principale barrière à l’écoute de l’intuition. Beaucoup trop d’énergie est dépensée dans le mental inférieur. Il est important de se rappeler que l’être humain est multidimensionnel, et non linéaire. Or, la pensée intellectuelle est linéaire, elle place les compréhensions les unes à la suite des autres. Ainsi, quand vous cherchez à comprendre vos motivations, son seul domaine de référence va être le passé, et ce qu’il y a dans vos mémoires, par rapport à ce que vous avez déjà expérimenté.

Le sixième chakra

Donc tout ce dont vous n’avez pas encore fait l’expérience n’est pas pris en compte. Sur cette base mentale, vous ne reproduisez que ce que vous connaissez. Pour apprendre de nouvelles choses, il faut être connecté au mental supérieur, qui lui est quantique et n’est pas limité. Vous pouvez obtenir ce que vous voulez dans votre vie, l’Univers est de votre côté. C’est d’abord une question de positionnement intérieur et si vous n’y arrivez pas, c’est que pour l’instant il y a encore des choses dans votre inconscient qui ne sont pas résolues. Continuez à vous accompagner avec bienveillance. La vraie solution pour apaiser votre mental et sortir de son scénario, activer correctement votre troisième œil et développer votre intuition, c’est de vivre dans votre cœur. C’est littéralement de placer toute votre attention, toute votre concentration dans le chakra du cœur. Vous connaissez l’adage : « le cœur a ses raisons que la raison n’a pas ». Et surtout :

Quand le cœur se met à résonner, la tête cesse de raisonner.

Ainsi, concentrez-vous le mercredi à faire rayonner votre sixième chakra, en l’imaginant d’une belle couleur verte, en vous abandonnant à votre guidance intérieure, en faisant silence dans votre tête pour laisser la place à votre mental supérieur. Dans un même temps, appelez au cœur de chaque de vos cellules la flamme sacrée de la guérison et de la manifestation, afin de restaurer l’harmonie et la perfection de votre nature divine.

Chapitre 7 : Le chakra de la couronne et la flamme dorée de l’illumination et de la Sagesse

Le dimanche, la flamme de l’illumination est amplifiée. Ses principales qualités sont la sagesse, l’omniscience, l’intelligence du cœur ainsi que la perception, la compréhension et la précipitation de l’Esprit Divin. La véritable Sagesse vient de la perspective de la Conscience Supérieure, et fusionner avec l’Esprit de Dieu permet de prendre des décisions et de poser des actes basés sur l’épanouissement de l’Être. La Précipitation représente les attributs de la Richesse et de l’Abondance, ainsi que le Bonheur, la Joie et la Conscience du Christ Universel. Méditer avec cette flamme permet donc d’intégrer en Soi le principe de la Justesse et du Discernement.

Il est bon de l’appeler lorsque nous devons parler et exprimer des choses importantes ou enseigner, afin de le faire avec Sagesse et non se laisser emporter par des émotions et laisser les mots dépasser la pensée. Elle permet de transformer des situations difficiles ou conflictuelles et solution divine. Elle représente la véritable connaissance issue de l’Omniscience Divine et aide donc à sortir des croyances erronées, qui maintenaient dans la douleur et la limitation. C’est le savoir authentique issu de l’intelligence du cœur qui aide aussi l’égo, la personnalité inférieure à s’aligner sur l’Esprit Divin.

Je ne pense pas que l’on puisse dire que ce chakra est trop ouvert, puisque le but de l’existence humaine est justement cette reconnexion avec la conscience spirituelle. Donc plus il est ouvert, plus vous vous rapprochez de votre essence (votre essence-ciel), à la condition incontournable que le chakra de la base soit aussi ouvert, et que vous sachiez vous placer au centre, dans votre cœur. Sinon, vous n’êtes pas conscient de vos besoins corporels et vous fuyez dans la spiritualité, vous n’habitez pas votre corps et vous ne vivez pas votre vie. Cette fuite ne résout rien, comme la suractivité du mental, c’est une négation de vos souffrances intérieures.

J’ai noté, au fil de mes rencontres, qu’il y a beaucoup de confusion sur la spiritualité, celle-ci est souvent mal comprise, autant par rapport aux capacités psychiques qu’aux principes religieux. Être spirituel signifie être relié à l’Esprit. Et qu’est ce que l’Esprit ? C’est le principe Divin, l’Amour inconditionnel. Être relié à l’Esprit signifie donc être en Amour, vivre sa Divinité et dans cette énergie sont contenus les principes tels que la joie, la paix, la complétude, la compassion, la grâce, l’abondance … Il n’y a dans cette définition aucune connotation religieuse. La religion, elle, est un support, un enseignement sensé mener à cette plénitude. Vous pouvez donc être en Amour (relié à tout ce qui est) sans avoir de connaissances religieuses, philosophiques ou ésotériques. C’est en effet un cheminement qui se fait dans le cœur, et non dans la tête. C’est une pratique et non des théories. Les capacités psychiques sont, quant à elles, des compétences. On peut être clairaudiant, clairvoyant, télépathe … sans être dans l’ouverture du cœur. Le savoir permet de sortir de ses illusions et d’abandonner son pouvoir intérieur à d’autres personnes qui nous paraissent “plus” que nous. Avec l’éveil des consciences, il existe aujourd’hui de nombreux enseignements, de nombreuses pratiques qui mènent à cet éveil. Je vous conseille d’écouter vos préférences, votre petite voix intérieure, et de choisir une pratique, sans vous disperser. Lire un livre, puis un livre, puis un livre, faire un stage, puis un stage, puis un stage, ne permet pas de vivre les choses en profondeur. Cela revient à de la connaissance qui s’accumule, sans se déposer profondément dans votre être. Trouvez l’enseignement qui vous convient, et pratiquez, ressentez, vivez ces leçons avec discipline et rigueur.

Nourrissez votre chakra de la couronne grâce à la gratitude et votre abandon à votre “Présence Intérieure”. C’est accepter de se relier à l’Esprit Divin par le principe paternel “le Ciel”.  Et comme le chakra de la base est influencé par la relation à la mère, le chakra coronal l’est par la relation au père. Dans votre pratique, réconciliez-vous, si besoin est, avec l’image du père et du masculin, afin de faciliter cette communication au Ciel.

Le dimanche en particulier (le jour où un nombre important de gens prie, accentuant cet élan vers le Ciel), méditez avec votre chakra coronal, l’inondant d’une belle couleur doré, et associez-le à la flamme de l’Illumination et de la Sagesse. Sachez qu’à chaque pas effectué, dans un investissement sincère de votre conscience, vous vous éloignerez de l’insécurité, de la tristesse et du sentiment de séparation. Vous bénéficierez de toute la détente et de toute la félicité de vous sentir uni à tout ce qui Est. Vous serez Uni Vers Vous … dans une version toujours plus grande de vous-même.

chakra couronne

Conclusion

Les flammes (ou rayons) représentent les attributs de Dieu, leur pratique est un acte sacré. Elles permettent de réhabiliter en nous ces qualités divines, rétablissant notre équilibre intérieur, harmonisant notre structure et épurant notre psyché de ses fausses croyances et de ses identifications erronées. Elles nous élèvent vers l’Esprit et nous purifient pour nous permettre de retrouver notre intégrité divine. Travailler régulièrement avec les flammes sacrées, seules ou en les associant avec nos chakras nous amène vers votre maîtrise et nous prépare à notre Ascension dans les dimensions supérieures.

Il est possible de pratiquer de différentes façons, par exemple se concentrer sur une flamme par jour, lorsqu’elle est amplifiée. Pour résoudre un problème spécifique ou réhabiliter en Soi une qualité divine, on peut se concentrer sur une seule flamme, appelée régulièrement, jusqu’à l’obtention du résultat désiré. Il n’est pas besoin de rituel, il suffit simplement d’appeler et d’honorer chaque rayon en conscience, dans la pureté de ses intentions :

Exemples : -“Chère flamme violette, merci de transmuter mon ressentiment en acceptation afin de me libérer de cette situation …”.

– “J’appelle en moi la flamme bleue de la volonté divine afin de soutenir mon courage, de dépasser mes peurs et de pouvoir m’abandonner à la Volonté du Père, Merci”.

– “Je visualise dans tout mon être la flamme rose de l’Amour Divin pour me réconcilier avec la Vie, ressentir sa tendresse et intégrer en moi ce principe pour sortir du conflit intérieur, Merci.”

– “Chère flamme de la résurrection, merci de m’aider à retrouver l’abondance et la joie, et de faire renaître dans ma conscience tous mes dons …”.

Soyez imaginatifs et osez demander pour retrouver la maîtrise de votre Vie et la souvenance de votre Divinité.

Récapitulatif

Lundi

Flamme bleue de la Volonté Divine

Chakra de la gorge
Mardi Flamme rose de l’Amour de Dieu Chakra du cœur
Mercredi Flamme émeraude de la Guérison et de l’Abondance Sixième chakra
Jeudi Flamme dorée et pourpre de la Résurrection Chakra du plexus
Vendredi Flamme blanche de l’Ascension Chakra de la base
Samedi Flamme violette de la Transmutation Chakra sacré
Dimanche Flamme dorée de l’illumination Chakra de la couronne

Bibliographie pour ma série d’articles, à laquelle vous pouvez vous référer si vous désirez approfondir ces enseignements :

– “Les sept flammes sacrées”, d’Aurélia Louise Jones, éditions Telos France

–  Mon “guide pratique des sept chakras, réussir sa vie grâce à sa structure énergétique”, éditions Hélios.

Partages 11
11 Partages
Partagez11
X