Courrier du cœur

Auteure de la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur email
Partager sur print

Sujet

Bonjour,
J’ai envie de travailler, j’ai besoin d’un emploi, je cherche à utiliser mes talents et trouver une activité qui me correspond.
Je réponds à des propositions d’emploi sans succès à ce jour depuis plus d’un an.
Je connais mes qualités et mes ressources…
J’aime être en lien avec d’autres, échanger, participer, c’est d’ailleurs ce qui m’anime.
Que se passe t-il donc à un niveau inconscient ?
Merci beaucoup Sophie

 

Réponse :

Bonjour Frédérique,

Tu soulèves une question intéressante, le décalage entre le conscient et l’inconscient. Avec notre volonté, nous faisons de notre mieux, nous avons l’impression d’avoir des désirs clairs. Cependant, la volonté est basée sur le mental alors que nos programmations inconscientes sont chargées d’émotions ; elles sont plus puissantes que ce que nous voulons.

C’est effectivement par l’introspection, la reconnaissance de notre histoire personnelle que nous pouvons dépasser cela, si bien sûr nous sortons de nos anesthésies et recontactons nos émotions.

Tu parles de travail et de relations. Tout cela est relié à la vibration du masculin. Nous avons en nous le masculin et le féminin sacré. C’est lorsque les deux sont guéris et réunis que nous devenons vraiment le créateur conscient de notre vie. Donc pour ton inconscient, lorsque tu cherches à t’exprimer dans le monde du travail et dans tes relations, c’est la relation au père (dans le monde de l’enfant) qui va prévaloir.

Je t’invite donc à te souvenir comment tu te sentais en face de ce parent. T’es-tu sentie reconnue comme tu en avais besoin, étais-tu importante à ses yeux ? Quelles émotions as-tu vécu face à cet être, et quelles croyances as-tu développé sur ta valeur et ton importance ?

Je t’invite à aller dans ton Cœur Sacré et à accueillir cette blessure de l’être, notamment l’enfant qui pleure du manque de reconnaissance et de sa solitude intérieure. Il est en effet difficile d’interagir avec les autres avec un profond sentiment de solitude. Prends cette enfant dans les bras pour la consoler et offre la même chose à l’adulte jusqu’à ce que tu sentes la réconciliation intérieure se faire. C’est aussi accepter que l’autre soit dans ses limites et ne puisse nous reconnaître comme nous en avons besoin.

Aujourd’hui en tant qu’adulte tu as le pouvoir de changer tout cela en te validant par l’amour que tu te portes. Pour t’aider tu peux utiliser la méditation du miroir par exemple. (sur ma chaîne YouTube)

Ensuite, je te conseille t’utiliser ton imagination créatrice pour modifier ton schéma intérieur par rapport à la reconnaissance de l’autre et du groupe. Imagines-toi au sein d’un groupe de personnes qui sont là pour venir te voir ; tu es sous les feux des projecteurs. Comment te sens-tu dans cette situation ? Est-ce que c’est confortable ou non ? Peux-tu te sentir accueillie et accepter la bienveillance des autres à ton égard ? Plus tu pratiqueras cet exercice, dans une nouvelle conscience de ta valeur, plus tu réaliseras tes objectifs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *