Auteure de la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur email
Partager sur print

Un enseignement du Maître Saint Germain

Nous sommes ce mois-ci dans l’énergie du 9, l’accomplissement, la réalisation divine. En y ajoutant la vibration du 5, l’énergie de l’année, cela nous porte à nous rappeler que nous sommes d’abord des êtres divins ayant embrassés l’humanité. Nous sommes appelés à nous redéfinir et faire de notre nature divine notre priorité. L’amour que nous sommes réellement doit s’ancrer dans la matière, comme cette boucle du chiffre 9. Nous sommes ce guide de Lumière que nous attendons, il s’agit en fait de retrouver notre Présence Je Suis, que nous avions oublié, qui avait été cachée. Ce guide est intérieur et il nous invite à faire le deuil d’un sauveur extérieur.

En effet, c’est le moment de prendre pleinement conscience que la véritable puissance, le véritable pouvoir sont en nous. Le temps que nous ne nous mettrons pas en action pour les réactiver, nous subirons des pressions et contraintes extérieures, maintenant le schéma de victimisation. Celui-ci est tellement présent dans notre monde que nous en avons fait une norme, et nos réactions sont instinctives : nous nous dressons souvent avec révolte, nous endossons le rôle du sauveur ou nous laissons entretenir la blessure d’injustice. Le nouveau monde qui se créé ne peut pas se construire sur les bases de l’ancien, celui qui s’effondre aujourd’hui. Il est nécessaire de cesser de s’accrocher aux fonctionnements et aux histoires du passé pour élever notre conscience et accepter la nouvelle réalité, basée sur l’inattendu et une ère de miracles. Nous vivons l’éveil de notre magie divine, et la flamme violette de la liberté et de la transmutation est là pour nous permettre de rejoindre notre nature divine, dans notre souveraineté de créateur.

 

 

Nous oublions trop souvent que l’Amour véritable est base de la vie. Nous endossons machinalement le manteau de la personnalité alors que nous pouvons choisir l’habit de notre divinité, en musclant notre conscience et en nous affranchissant de nos croyances limitantes. Que signifie « muscler notre conscience « ? Lors que nos multiples incarnations, l’oubli de notre identité divine s’étant installée, nous avons connu l’impuissance et l’esclavagisme. Nous avons perdu le véritable sens de notre noblesse et de notre liberté. Nous nous sommes éteints et il s’agit maintenant de ranimer la flamme de l’amour créateur et notre lien à notre Source Intérieure. Cela se fait de façon pratique, en reportant notre attention quotidiennement sur l’amour, la tendresse et la bienveillance, en réapprenant à nous écouter et à nous respecter, en redéveloppant notre confiance en nous et en la Vie/ Source.

Voici une analogie pour comprendre le processus de croissance de la Conscience : lorsque nous faisons du sport au départ, nous n’allons pas commencer à soulever des poids de 20kg, mais nous allons vers quelque chose à notre portée. La régularité de la pratique nous permettra de progresser et de soulever des poids de plus en plus lourds. C’est la même chose avec notre Lumière, au début, il s’agit de refaire grandir la flamme de l’amour en nous avant d’accéder à une certaine puissance. Plus notre lumière grandit, comme le muscle de notre bras qui se développe par des exercices réguliers, plus nous avons accès à de nouvelles créations et notre vie peut se transformer de plus en plus rapidement. Nous ne pouvons pas sauter les étapes et passer du jour au lendemain à la création instantanée. De plus, dans ce monde de matière, notre corps physique est le réceptacle de cette puissance lumineuse, cela demande une préparation et un temps d’adaptation. Le lâcher-prise, la fluidité et l’accueil du changement sont indispensables pour cette réalisation. Nous nous sommes tellement réduits, nous avons par des manipulations successives été tellement diminués dans notre puissance et dans notre identité d’être que nous fonctionnons maintenant à partir des limites et des empêchements au lieu d’embrasser notre nature illimitée. Combien de fois avons-nous pensé : je n’arriverais pas, je suis trop âgé, pas assez instruit… Nous avons oublié notre pouvoir de régénération et la magie de l’esprit, qui est censée dominer le corps.

Alors dans la création de ce nouveau monde et le processus de l’ascension, le mouvement doit s’inverser : ne plus nous considérer comme un corps ou une personnalité, mais comme une Lumière Divine brillant dans le monde de la forme. C’est le développement du retour de l’Amour et il se fait dans les deux sens : le retour de notre puissance et notre nature illimitée en revenant dans la pratique de l’amour et la reconnaissance de notre Présence Je Suis, et l’acceptation de nous soumettre de nouveau aux lois de l’amour, de nous laisser aimer et guider. C’est la même chose que pour remuscler notre conscience. Nous avons pris l’habitude de nourrir notre souffrance, de ne donner du poids qu’à nos problèmes au lieu de nous concentrer sur le monde des solutions. Nous ne l’avons pas fait exprès, embrigadés dans une histoire falsifiée de notre civilisation. Nous pouvons lâcher les culpabilités à ce sujet, les passivités et le sentiment d’impuissance.

Et nous devons aussi comprendre que le retour de l’amour dans nos vies est progressif. En effet, ayant cessé de nourrir celui-ci nos cellules se sont chargées d’émotions souffrantes, de mémoires traumatisantes, d’histoires fausses et d’implants limitants. Il s’agit donc de faire de la place pour apprendre à de nouveau accueillir l’amour en nous. Ainsi dans notre connexion à la source, voici une nouvelle analogie : « Chère source de toute Vie, envoie-moi de l’amour ». La réponse est bien sûr positive et le robinet de l’abondance est totalement ouvert. Mais si notre structure est fermée et remplie de souffrance, cet amour va glisser au lieu de s’infuser et de nous remplir. La Source nous dit : « combien de kilos d’amour peux-tu recevoir ? Je peux d’en offrir un kilo comme cent, quelle place as-tu en toi ? ».  Alors l’intérêt n’est-il pas de nous vider de ce qui nous encombre pour faire de la place à la vibration de l’amour divin ? Et la flamme violette est là aussi pour cela, dans son action de transmutation : « changer le plomb en or », transformer la lourdeur de la souffrance pour laisser place à la puissance de la Lumière solaire, l’or liquide de la conscience UNE.

 

 

Cela rejoint les messages de ces derniers temps : nous détacher de nos souffrances, cesser de les nourrir et choisir d’être heureux, lâcher notre histoire pour accéder à l’Être au lieu de faire. Nous sommes dans une période de transmutation intense.

Notre nature illimitée n’attend que nous, notre bon vouloir à accepter les changements, le retour de la puissance de l’amour dans nos vies. Nous devons apprendre à fonctionner autrement et à rêver plus grand, nous rappeler que nous sommes des êtres illimités. Nous pouvons déjà nous en rendre compte dans ces voyages en conscience, où nous puisons dans les dimensions de lumière la guérison et la pureté. Nous pouvons aussi nous rappeler que nous avons droit à la régénération, à l’expansion, à la richesse, à l’harmonie, à la paix authentique et la joie véritable. Tout cela est contenu dans notre nature divine, immuable et illimitée, et tout cela est déjà en nous. Nous pouvons le faire refleurir en l’arrosant de notre attention et de notre implication. Les maîtres nous encouragent à les retrouver dans nos prières, dans nos demandes pour bénéficier de leurs conseils, leur sagesse et leur accompagnement bienveillant. Ils ont connu cette libération et cette réalisation, ils ne souhaitent que nous montrer le chemin pour nous vivions cela à notre tour et puissions bénéficier à nouveau de tous les attributs de notre nature cosmique illimitée.

 

 


Cet article est une synthèse de l’enseignement de Maître Saint Germain, transmis lors de la conférence StarCare du mois de septembre 2021. Cette conférence en participation libre, avec ses initiations dans la dimension StarCarienne est accessible ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *