logo StarCare

Auteure de la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur email
Partager sur print

Se préparer au changement

Le mois de mai nous a procuré une complémentarité énergétique que certains ont pu vivre comme une ambivalence. Nous avons été nourris par une fréquence très douce du cœur de Marie pour nous aider à apaiser nos vides affectifs. Et de l’autre nous avons été sollicités par la puissance de l’énergie tellurique, nous invitant à être encore plus présents dans notre incarnation et notre physicalité.

Nous avons aussi traversé les vibrations du Wésak (la rencontre des énergies Bouddhique et Christique) lors de la pleine lune du Taureau. Tout cela nous amène vers des remises à jour fréquentes de notre Conscience et de notre capacité de connexion aux autres plans. Nous pouvons nous sentir bousculés émotionnellement lors de ce processus. La Foi en la bienveillance de la Vie est à installer et à entretenir pour passer ces portails énergétiques en douceur et en confiance.

Ces épurations sont nourries par l’Amour du grand Soleil Central pour nous accompagner dans notre retour à l’incarnation de notre fréquence Divine, et pour que l’Amour dirige nos vies.

Accueillir le retour de la Lumière de Vie

Ainsi, les extrêmes, l’ombre et la lumière, le bien et le mal, toutes ses visions duelles qui sont permises grâce à cette illusion de la séparation continuent de s’affronter, de s’exprimer à l’extrême jusqu’au point de saturation voire du ridicule qui amène à l’effondrement en son centre.

En effet, on peut voir qu’au final, que l’on se place d’un côté ou de l’autre, l’exagération extrême amène à l’effondrement de cette vision duelle qui ne peut se maintenir dans les vibrations et la conscience de la 5ème dimension qui est celle de l’Unité. Les extrêmes finissent par se rejoindre vibratoirement permettant l’apparition de l’évidence du Un.

Savoir prendre de la distance par rapport à ce passage est nécessaire pour le traverser en douceur. En acceptant l’impermanence de nos scénarios, nous pouvons rester dans une bonne stabilité intérieure et ne pas nous identifier à ce jeu des extrêmes.

En restant fixés sur l’Amour que nous nous offrons dans cette nouvelle réalité cosmique, nous gardons notre cap intérieur et prenons conscience que nous devenons de plus en plus puissamment les créateurs de notre vie. Notre pouvoir personnel ne peut nous être retiré, il consiste à redevenir le souverain de notre existence en choisissant comment nous sentir sans dépendre des mouvements extérieurs : « Je me choisis » – « Je Suis la Lumière dans la matière »- « L’Amour de la Source dirige ma Vie »…

Nous restons ainsi dans les principes de l’Unité et nous nous apercevons alors que le combat ne peut être gagné ni par l’un ni par l’autre des deux côtés mais que simplement, la conscience qui apparaît, la conscience du fait indéniable que tout est Un, que tout est issu de la même et unique Source, élève au-dessus de la vision duelle qui s’effondre alors en son centre.

Cette vision unitaire, cette conscience qui vient de nouveau affiche alors une histoire Unitaire dans l’expérience. Cela ne peut apparaître que lors d’un abandon total dans la Foi absolue du Je Suis et dans la reconnaissance non jugeante du Soi dans tout et absolument tout ce qui Est. Il n’y a pas d’erreur, il ne peut y en avoir.


Auteurs : Stéphane Colle et Sophie Riehl

Retrouvez toutes les conférences StarCare dans la boutique du site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *