le ciel est un état

Auteure de la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur email
Partager sur print

Il est en nous

 

  • Une prise de conscience

Il faut reconnaître que dans le cheminement spirituel, on oublie souvent que nous sommes justement sur un chemin, tant nous sommes concentrés sur le but : nous réunifier enfin à la Source. Nos cellules portent l’information de notre naissance en tant que Conscience, dans la pureté de notre feu divin, et elles tendent naturellement à vouloir retrouver, exprimer cette qualité. Nous avons le souvenir d’un lieu idéal, pur, baignant d’un amour éternel et nous sentons la nostalgie de tout cela. Or cela nous place dans une forme d’attente, et dans la croyance que le Ciel est ailleurs, dans un autre temps, dans un autre lieu. Combien d’entre nous ont eu cette pensée d’une libération après avoir quitté le corps physique ? C’est une croyance limitante car elle nous maintient dans la perspective d’un ailleurs meilleur … (Pour vous aider à soigner cette nostalgie, vous pouvez prendre Honeysuckle, le chèvrefeuille, en fleur de Bach).

Il s’agit donc de prendre conscience que cette qualité, cette vibration d’amour est en nous, et qu’en tant que Conscience Multidimensionnelle Illimitée, nous ne l’avons jamais quitté. Simplement, dans ce voyage galactique, nous avons ces derniers millénaires nourri l’extérieur et non l’intérieur, remis notre pouvoir à l’autre qui sait mieux que nous, qui a cette connaissance que nous recherchons si intensément… Il est temps de quitter tout cela pour réveiller et nourrir à nouveau notre pouvoir intérieur, cette semence d’étoile qui réside éternellement dans la Lumière de notre Cœur. Un feu s’entretient : combien de temps par jour passez-vous à l’alimenter ou à vous disperser dans l’extérieur illusoire, qui n’est que la projection du rêve de l’Humanité ? C’est toute la différence entre ceux qui ont l’impression de lutter ou de vivre certains manques, et ceux qui ont décidé de se tourner vers la validation, la satisfaction et la complétude intérieure.

  • Un état d’Être

Le Ciel peut se vivre ici et maintenant, c’est d’ailleurs le seul lieu et le seul moment où Il existe. Il est à l’intérieur de nous et se renforce par cette qualité de Présence à Soi. Ce n’est pas quelque chose à faire, c’est un état d’être. Allez dans le feu de votre cœur divin, reliez-vous, par la résonance, au feu du grand Soleil Central, qui vous accueille sans conditions. Et alors, vos fardeaux seront transmutés et vous vous rappellerez qui Vous Êtes, l’Amour et la Lumière qui depuis ce point central ensemencent cette galaxie par sa Présence et sa Conscience.
La Vie nous parle de multiples façons, notamment à travers la nature et les arts, Elle nous répète toujours le même message, dans une infinie patience, comme le souffle de la brise :

 

« Je souhaite aujourd’hui t’apprendre le calme, la sérénité intérieure.
Quand la vie semble te bousculer, ajuste tes vibrations au monde qui t’entoure.
L’Amour et la Vie sont partout.
La Porte du cœur est le chemin de la connexion la plus profonde qu’il puisse exister avec cette Vie.
Elle dévoile les masques, ôte la douleur et apporte la compréhension.
C’est le refuge et non la fuite, la solution et non l’échappatoire.
La porte du cœur est la réponse, c’est une réalité, la fin du rêve et l’aboutissement de la création.

Ne laisses plus, ne permets plus au monde de te diriger, de te dicter tes comportements,
mais infuses-lui au contraire Ton Amour et Ta Vérité.
Alors, par cette Porte ouverte, le Nouveau Monde apparaîtra.

Si le chemin semble facile à certains,
je comprends qu’il apparaisse comme rêve lointain ou un mirage
à tous ceux que la vie a malmené, recouvert de couches de souffrances et d’incompréhensions.

Je dirai ceci :
Vous n’êtes pas seuls, vous ne l’avez jamais été.
Vous êtes une étoile au cœur de l’infini, au cœur infini d’Amour et de Compassion.
Renouez avec vous-même,
dans la simplicité des retrouvailles avec l’Ange et la Lumière que vous avez toujours été.
Pratiquez le détachement à l’autre : l’autre vous-même qui ne vous correspond plus,
que vous ne reconnaissez plus,
mais qui vous procure cette sécurité si confortable,
dans un monde qui vous apparaît continuellement contre vous.

La Vie n’est pas une lutte, mes amis,
c’est le souffle tranquille de la brise qui vient vous chuchoter à l’oreille :
« Regarde, je t’ai reconnu, je me tiens à tes côtés dans ta tourmente intérieure.
Imites-moi, sois ce souffle,
cette musique apaisante qui se contente de chuchoter à ton oreille cette petite vérité :
La Vie t’Aime, la Vie te cherche à chaque seconde,
permets-lui de dégager tranquillement, ainsi que je le fais,
les feuilles mortes qui recouvrent ta Vérité Intérieure et ta propre musique. »

Le monde n’est pas cruel comme vous l’imaginez, il reflète simplement l’absence
de compréhension et d’amour dont semble s’être revêtu chaque être
sur cette si magnifique planète.
La Vie, chaque Vie, chaque pétale de rose vous aime, vous crie cette vérité.

Ecoutez-la et le monde se dévoilera et s’agenouillera devant votre propre magnificence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *