s'aimer soi même

Auteure de la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur email
Partager sur print

… Et ne plus subir le monde de l’autre

 

« Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris » (Oscar Wilde)

Une réaction encore commune aux personnes que j’invite à s’aimer d’abord est une résistance issue de la croyance d’être égoïste. Conscientisez que la société nous a conditionné à l’envers : s’oublier, s’estimer à partir d’une utilité, se mesurer aux autres, entrer en compétition, garder ce que l’on a car on ne sait pas ce qui nous attend, il n’y a en pas assez pour tous… Tout cela contribue à maintenir l’illusion de la séparation et du manque. Il ne faut pas confondre les codes moraux, les comportements humains et les lois universelles.

Je parlais l’autre jour dans un article précédent de la soumission, ce qui signifie se mettre sous la guidance et la protection de sa Présence Divine. Il en va de même avec les lois Universelles, c’est décider de ne plus résister à l’Amour, la Paix, la Joie, la Complétude… Revenir dans l’Unité est un choix conscient à pratiquer tous les jours en comprenant que La Vie commence par Soi. Vous noterez les majuscules aux mots, c’est reconnaître, en Soi, l’aspect sacré de la Vie, qui part de la Conscience pour aller vers l’expérience.

Nous sommes plus de sept milliards sur la planète, et chaque être vibre sa propre fréquence, venant enrichir les égrégores collectives, la somme des formes pensées de l’humanité. Or si vous ne voulez pas vous connecter inconsciemment à ces égrégores de manque, peur et colère, et les subir, il vous faut choisir autre chose. Et c’est vous-même, en vous reconnaissant dans votre divinité. C’est un positionnement vertical, une reliance à la terre, en acceptant votre incarnation, et au ciel, en vous reliant à la Vie.

S’aimer d’abord, c’est vibrer la Paix, la Tranquillité, l’Unité. On sort de ses conflits intérieurs pour connaître le vrai Silence (dans l’acceptation de Soi la tête s’arrête, c’est très confortable) et on vit donc une véritable disponibilité que l’on peut ensuite offrir aux autres. C’est émettre la note juste, celle qui vient du cœur, pour offrir au monde cet Amour, de l’intérieur vers l’extérieur.

Nous n’avons rien à aller chercher à l’extérieur de nous, car rappelez-vous que « nous ne manquons que de nous-même ». Notre quête incessante vient d’un manque de définition de Soi, où nous demandons à l’autre de nous fournir quelque chose que nous croyons ne pas avoir ou Être.

Apprenez à vous choisir effectivement, à vous apprécier sans conditions, depuis votre humanité et vos limites jusque dans votre divinité illimitée. Ainsi vous occuperez tout votre espace intérieur et vous vous sentirez Maître de votre Vie.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *