Courrier du cœur

Auteure de la publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur skype
Partager sur email
Partager sur print

Sujet :

Bonjour à tous, ce qui me pose problème dans ma vie c’est que je n’arrive absolument pas à trouver un métier qui me fasse vibrer, quelque chose que je fasse avec le cœur et dans lequel je me sente réellement dans la relation d’aide et au service de la lumière, voilà merci.

 

Réponse :

Bonjour Alexia,

Dans la vie, il est important d’avoir des objectifs clairs pour se donner une direction. La première chose à faire est donc d’écouter ses envies et ce que l’on aime faire. Après il faut prendre conscience des histoires que l’on se raconte à ce sujet ; et si on ne s’annule pas inconsciemment. Par exemple, tu vas prendre conscience que tu aimes te servir de tes mains pour faire des soins. Mais qu’est ce que tu vas te dire après ? Je n’ai pas de formation… (renseigne-toi), je n’en suis pas capable… (crois en toi), les autres le font mieux que moi… (cesse de te comparer), que va penser ma famille… (sois autonome), cela n’a aucune valeur pour mes proches… (décide de ce qui a de la valeur pour toi), etc…

Si tu as du mal à sentir ce qui te fait vibrer c’est aussi que tu as dû t’anesthésier par rapport à tes envies ; et vivre des interdictions familiales et personnelles. Reviens dans ta sensibilité en prenant le temps d’aller à l’intérieur de toi et de t’imaginer dans diverses situations pour voir ce qui te met le plus dans la joie. Sers-toi de ton imagination. Tu peux aussi demander à ton enfant intérieure ce qu’elle aime et ce qu’elle désire. Car l’enfant en nous connaît toujours le but de son incarnation. Si tu n’arrives pas à avoir la réponse tout de suite, demande à ta conscience divine de te guider. Et peut-être que tu l’auras à travers un rêve, une rencontre, une lecture …

Enfin, quelque chose m’interpelle dans ce que tu écris : je ressens une séparation entre le fait « d’avoir un métier  » et « de vibrer », comme si d’un côté il y avait le faire (dans le sens de l’obligation) et de l’autre l’être (l’expression personnelle), mais les deux ne se rencontrent pas, ne s’associent pas. Cela veut dire que ton féminin et ton masculin sacré sont séparés. Il faut les réunifier en t’alignant sur ton être (par la reconnaissance et l’amour que tu te portes) et en suivant ton intuition pour entrer dans l’action juste. Dans tes processus intérieurs inconscients, cela veut dire que d’un côté, il y a maman, et de l’autre papa, mais ils vivent séparément, sans se rejoindre (la complicité, le partage…).

Pour terminer, poses-toi cette question pour aller plus loin dans l’éclaircissement de la situation : pourquoi vouloir faire un métier dans la relation d’aide ? Y aurait-il un besoin de réparation, ou l’envie inconsciente de sauver quelqu’un, de le ramener dans la lumière ? Cela te permettra de mieux connaître tes processus intérieurs et de prendre des décisions justes.

Bonne réalisation.

2 réponses

  1. Un grand merci pour cet éclairage.!
    Merci pour cette question et pour la merveilleuse réponse de Sophie ! C’est à chaque fois de très grande qualité et pertinence
    Un cadeau ! Merci infiniment

    1. Bonsoir tout à fait d’accord avec vous Nathalie ….. toujours un plaisir de lire ses articles …. . Bonne soirée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *