Courrier du Cœur Vibral 19 – Bérengère

Courrier du Cœur Vibral 19 – Bérengère

 

Sujet : remettre de la fluidité

Bonjour Sophie,
il y a maintenant 2 ans, j’ai vécu une sorte de coup de foudre pour un très bon ami. C’était réciproque, évident, tellement fort et joyeux. Nous avons cherché à canaliser, apaiser ce raz de marée pour préserver l’amitié et ne pas bouleverser nos vies qui nous convenaient. Nous nous sommes dit “dans une autre vie”. En fait cela ne s’est pas déroulé comme nous le projetions!  Sans donner tous les détails, je résumerai avec les mots de tempête,  de peurs, de jugements sans écoute, d’ingérence… et cela m’a mené à me séparer de mon ex mari. Depuis 1 an 1/2 je construis ma nouvelle vie en cherchant à être moi tout simplement, vraiment, et à avancer. Je me reconstruis et la vie s’ouvre tellement plus belle, sans conventions enfermantes. Je ne retournerais pour rien au monde en arrière ! Mon seul gros chagrin reste la séparation d’avec cet homme. Je travaille dessus pour lâcher prise, avancer, en rencontrer d’autres. Et j’avance ! Pourtant chaque jour il apparaît à un moment ou un autre, là dans mon cœur. La tristesse s’apaise puis revient, il me manque.  Que faire pour trouver plus de fluidité, ne pas rester bloquer par des attachements. Et pourtant je souhaite aussi respecter mon cœur et son rythme. j’ai du mal à renoncer à un lien qui était si évident. Que me conseillez-vous ? Merci d’avance et belle journée.

 

Bonjour Bérengère,

La base des expériences que nous faisons est vibratoire et fonctionne suivant la “loi des résonances”. C’est un concept multidimensionnel que le mental ne peut pas appréhender. Donc par rapport à ce que vous avez vécu avec votre ami, vous vous êtes reconnus sur d’autres plans, reliés à votre parcours d’âme. Peut-être (c’est à vous de voir si cela correspond à votre vérité) avez-vous vécu des choses ensemble qui ne sont pas achevées. Tout cela est “enregistré” dans la base de données universelles ; et le mouvement sans fin de la vie demande toujours une résolution. Peu importe que ce soit sur ce plan ou d’autres. Je pense que vous l’avez bien compris puisque vous avez décidé que cela ne se faisait pas sur un plan matériel.

Il y a donc deux aspects à travailler :

  • premièrement, qu’est-ce qui n’est pas totalement terminé ? Votre conscience vous donnera la réponse en allant l’accueillir en vous. Cela peut simplement être un travail de pardon pour couper les liens affectifs en suspens, mais sans savoir exactement ce que c’est. Je rappelle que l’Amour n’est pas un lien, c’est un état qui laisse libre d’être soi. Donc c’est au lien qu’il faut renoncer.
  • votre témoignage exprime aussi un état de manque. Cela indique un sentiment de vide dans vos processus intérieurs que cet homme est venu réveiller. Sa présence vous procure un bien-être (je vous parle au-delà des sentiments bien sûr) qui vient combler ce vide et vous pouvez avoir l’impression que personne d’autre ne peut vous apporter cela de cette manière. Or, bien sûr que si, vous avez à vous offrir à vous même ce qui vous manque. Explorez votre histoire personnelle pour retrouver quelle partie de vous n’a pas été comblée dans ses besoins affectifs et donnez-le vous avec bienveillance. Car la clé de la libération est toujours dans la qualité de l’implication affective que l’on s’offre en se rappelant que dans toutes nos démarches, la Vie nous soutient et vous porte vers notre libération.

Merci pour votre témoignage qui va résonner avec de nombreuses personnes.

 

32 Partages

Commentaires (3)

  1. Oui en effet résonance…Sophie j adore votre phrase : « vous avez à vous offrir vous-même ce qui vous manque. » on cherche souvent dans l’autre … les liens d attachement affectifs ou simplement sécurisants sont souvent très forts.. je me dis aussi que ce que’ je ne peux pas vivre ici ( terre) je le vis en vies parallèles.. vrai? Je ne sais mais parfois soulageant … merci’ pour le témoignage et votre réponse. Lumière sur tous les cœurs.

  2. Bonjour Sophie
    J’ai vécu la même expérience en 2012. j’ai rencontré mon premier amour vu qu’il demeurait au loin. Toutes ces émotions se sont passées au téléphone pendant 21 jours. Je l’ai appelé ma thérapie de 21 jours, après nous avons continué notre chemin. J’ai monté dans mon énergie comme je ne croyais pas possible. Je crois qu’il me fallait cette expérience pour m’aider à continuer dans mon chemin. Maintenant c’est comme tu le dis je m’offre ce que j’ai besoin et je crois que l’univers me suit. Merci, Merci.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X